OVERVIEW: Electromagnetic Radiation from Modern Technologies and Biodiversity

Un polluant environnemental 

L'utilisation sans cesse croissante de la technologie sans fil dans le monde entraîne une augmentation des niveaux ambiants de radiofréquences non ionisantes et de rayonnements électromagnétiques de basse fréquence (rayonnements sans fil).

Il a été constaté que cette exposition a un impact sur la flore et la faune à des niveaux étonnamment bas. 

Les nouvelles technologies nécessitent toujours plus de ressources et d’énergie (avec les émissions de carbone associées) pour les fabriquer et les faire fonctionner, car l'utilisation croissante d’appareils sans fil annule toute amélioration de leur efficacité.

Hausse des niveaux d’exposition 

  • L'augmentation des niveaux de champs électromagnétiques dans l'environnement a de graves répercussions sur la biodiversité et la santé des écosystèmes. 
  • Un nombre croissant de structures dotées de multiples antennes de réseaux cellulaires sont installées dans le monde entier dans des zones urbaines, rurales et sauvages. Un déploiement dense d'antennes microcellulaires est observé le long des rues. Des milliers de satellites de télécommunications supplémentaires sont lancés avec des stations au sol et des réseaux qui augmentent encore l'exposition aux rayonnements sans fil. 

Un vide réglementaire

  • Les réglementations nationales/fédérales ne sont pas conçues pour protéger la flore et la faune de l’impact des rayonnements sans fil. 
  • According to scientists who specialize in this field, exposure to wireless radiation at ambient levels may well be a co-factor, along with pesticides, habitat loss and climate change. The dramatic worldwide decline of populations of birds, insects and other biota makes this an urgent issue.
  • There is an immediate need to regulate–systematically and thoroughly–anthropogenic non-ionizing radio- and lower-frequency electromagnetic radiation.  

Des preuves scientifiques de plus en plus nombreuses 

  • La recherche scientifique indique que la flore et la faune, y compris les insectes, les oiseaux et les arbres, peuvent être affectés négativement.
  • Adverse effects have been observed at ambient and low-intensity levels of exposure, such as from Wi-Fi and cell towers (base stations), as well as at a distance. … in all species that have been studied adequately. 
  • Des effets cumulatifs et synergiques peuvent se produire en cas de co-exposition à des produits chimiques. 
  • The current roll-out of novel technologies is increasing wireless radiation levels, and also introducing frequencies and modulations never before used in such a widespread manner. 
  • Les ondes millimétriques à haute fréquence ont un impact particulièrement important sur les pollinisateurs et autres insectes, car les signaux entrent en résonance avec leur petit corps, ce qui entraîne une absorption d'énergie beaucoup plus importante dans leurs tissus.   

Actions à entreprendre 

  • Contact your Ministers and authorities addressing biodiversity, including delegates who attended COP15. These would be your Minister of Environment and associates, as well as independent representatives. Share your concerns with Ministers, authorities, delegates and observers to raise awareness. Share with your community to build support.
  • As your government consults and formulates plans to meet Target 7, request that they include reduction of radiofrequency and low frequency anthropogenic electromagnetic radiation pollution in your country’s plan to meet International Convention on Biodiversity, Target 7.
  • Request that delegates introduce radiofrequency and low frequency anthropogenic electromagnetic radiation pollution during upcoming meetings regarding the International Convention on Biodiversity, Target 7.
Partagez ceci :